1993 : découverte d’un rhinocéros Diaceratherium lemanense dans une carrière de Gannat. Ce spécimen de 23 millions d’années vivait à l’époque où un grand lac recouvrait la Limagne sous un climat tropical.

1994 : naissance de l’association Rhinopolis qui s’attache à valoriser le patrimoine paléontologique exceptionnel de l'Allier. Elle dispose d’un espace muséal de 200 m² à Gannat.

2011 : le projet Paléopolis est lancé. Début de la construction du parc, propriété du Conseil Général de l’Allier.

Le projet a nécessité un investissement global de 5.3 M€.
Avec le soutien de : l’Etat, l’Europe, le Conseil régional d’Auvergne, la mairie de Gannat, la communauté de communes du bassin de Gannat, et le Pays Vichy Auvergne.

2013 : ouverture du parc.
Paléopolis se situe sur 5 ha de la colline de Chazoux et offre une vue panoramique sur un environnement naturel. Il est composé de 6 espaces principaux :

- Accueil : salle audiovisuelle, restaurant, boutique, billetterie
- Bâtiment central : 600 m² d’exposition permanente + bureaux administratifs + 2 salles pédagogiques
- Annexe : 2 salles pédagogiques
- Galerie des découvertes : 500 m² d’exposition temporaire + 200 m² exposition minéralogie
- Espace fouilles couvert : 400 m²
- Préau : zone de pique-nique

2014 : premiers aménagements extérieurs avec l’arrivée de 3 dinosaures taille réelle au milieu du parc.

Conscient des enjeux économiques et touristiques de Paléopolis, le Conseil général de l’Allier, continue à investir pour le développement du Parc au fil des années. En 2014, il vote un programme d'aménagements sur 3 ans.

2015 : les premiers travaux sont destinés aux jeunes enfants avec notamment une aire de jeux.

2016 : Le Conseil départemantal de l'Allier confie la réorganisation du parc à l'Agence ORGANICOM qui gère déjà le site troglodyte de Jonas et a géré pendant dix ans le château de Murol.